En cette fin de deuxième trimestre (oui, j’ai un trimestre de décalage avec le blog..), j’ai enfin trouver le temps et l’énergie de vous faire partager mon expérience sur mon premier trimestre de grossesse.

Le premier mois

J’ai découvert que j’étais enceinte début mars pour un début de grossesse estimé au 22 février. Nous avons mis 1 an pour avoir ce bébé. Je n’avais aucun problème particulier, seulement des cycles (très) longs et irréguliers. Après l’arrêt de la pilule, j’ai eu beaucoup de mal à retrouver une régularité et d’ailleurs, je ne l’ai jamais vraiment retrouvé. Mon dernier cycle (fructueux) a duré plus de 40 jours ! Et encore, c’est grâce à un traitement adapté que j’ai pu avoir un cycle (un peu) moins long que d’habitude. En bref, avec des cycles à rallonge, j’avais beaucoup moins de chance de tomber enceinte qu’une femme « normale ». Moins de cycles dis évidemment moins d’ovulations…

Tout ça pour dire que j’étais vraiment à l’affût du moindre symptôme et que j’ai assez rapidement découvert ma grossesse. Les premiers symptômes qui m’ont mis la puce à l’oreille ont été les fringales (sensation de faim désagréable à combler immédiatement !) et les saignements des gencives.

Après avoir de nombreuses fois regarder les témoignages de symptômes de grossesse (à la limite de la paranoïa), j’ai vite compris qu’ils étaient très très différents d’une femme à une autre. Si toi aussi, lectrice, tu es en essai bébé depuis un moment et que tu guettes le moindre témoignage pour savoir si ce mois-ci, tu es peut-être enceinte…, essaie de prendre du recul et dis-toi que nous sommes toutes uniques. Certaines ont des symptômes répandues (seins lourds et douloureux, nausées…), d’autres, des symptômes plus rares ou d’autres encore, n’ont aucun symptôme !

Les semaines suivantes, j’ai eu le droit aux nausées, aux douleurs aux seins, à la grosse fatigue et toujours aux fameuses fringales. Pour réduire ces aspects désagréables de la grossesse, je mangeais plus souvent et dès le réveil. Au boulot, il fallait absolument que je mange à midi pile sinon, c’était la catastrophe ! Pour ce qui est de la fatigue, on va dire que je somnolais 1/3 de la journée… Ah et j’oubliais, j’ai aussi découvert l’incroyable disproportion entre un effort minime associé à un essoufflement digne d’un après-marathon. Depuis que je suis enceinte, je dois « récupérer » après avoir pris une douche…!

Le deuxième mois

En plus des symptômes cités précédemment, un autre est apparu lors du deuxième mois : les envies bizarres. A la base, je suis une grande fan de fromages. Or durant 2 mois environ, j’ai été dégoûtée de cet aliment. En parallèle, j’avais très souvent envie de manger des frites ou un Macdo. Il y a plein d’aliments dont je n’avais pas envie et il fallait régulièrement varier mon alimentation pour suivre mes envies du jour. C’était assez spéciale et pour le coup, pas très pratique.

Pour réduire les nausées, j’emportais chaque matin une bouteille de jus de citron dilué dans de l’eau. Ça fonctionnait plutôt bien et j’ai eu la chance de ne jamais en arriver aux vomissements. Gros soulagement pour moi car j’angoissais de perdre du poids (je suis déjà toute menue).

Le troisième mois

Mes nausées, fringales et envies bizarres ont commencé à se dissiper, pour mon plus grand bonheur. La fatigue, elle, ne m’a pas lâchée. J’ai eu également des douleurs ligamentaires (tiraillement dans le bas du ventre) dû au développement de l’utérus.

C’est aussi ce troisième mois que j’ai eu ma première échographie. Avant-même ce premier rendez-vous avec gygy, je connaissais précisément la date de conception … (Eh oui, après plusieurs mois d’essai bébé, j’avais succombé aux fameuses courbes de températures). Ça a été assez long d’attendre 3 mois et j’ai eu du mal à accepter ce bonheur tant que je n’avais pas la certitude que tout allait bien. Je me suis imaginée mille et un scénarios catastrophiques dont je vous épargnerai les détails. Tout ça pour dire que cette étape a été un soulagement et un vrai cap dans ma grossesse.

Bilan du 1er trimestre

Malgré les nombreux symptômes, je me sens plutôt chanceuse de ne pas avoir subi les vomissements et la perte de poids. Concernant les nausées, elles n’auront duré que 2 mois. Au final, j’ai pu continuer à travailler sans trop de difficultés.

Et vous les mamans, comment était votre premier trimestre de grossesse ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here